Solidarité Mondiale contre la Faim

› Bè-Tiou

Groupement mixte Bè-tiou

03.01.BF

 

Projet d’agriculture

description : projet d'agriculture traditionnelle avec achat d'une paire de boeufs, d'un âne, de matériels agricoles (charrettes, charrues... ) et d'intrants (engrais, insecticides).

Monda Solidareco n°77

Le groupement mixte Bè-tiou du village de Tovor est un groupement villageois du département de Zambo dans la province de IOBA au Burkina Faso. Créé en 1997, il comprend personnes. Mme KPODA Bernadette en est la présidente, et M MEDA Roland, secrétaire, rédige depuis deux ans les courriers de correspondance avec l’administrateur du SMF en charge des dossiers du Burkina Faso.

Le groupement Bè-tiou dispose d’un champ collectif de 12 hectares, d’une parcelle de riz, et d’une caisse de mini dépenses. Le groupement Bè-tiou sollicite le financement d’un projet d’agriculture traditionnelle avec achat d’une paire de bœufs, d’un âne, de matériels agricoles (charrettes, charrues, …) et d’intrants (engrais, insecticides, …).

Le projet vise à l’autosuffisance des membres du groupement ainsi que de leur dépendants. Dans l’écriture de leur projet et plus particulièrement du tableau de remboursement du prêt sur 5 ans, les membres projettent de s’inscrire à titre individuel pour s’engager à rembourser la partie prêt sans intérêt qui serait accordée par Solidarité Mondiale contre la Faim.

Situé à 140 km de la ville de Bobo Dioulasso, ce groupement a reçu la visite le 18 décembre 2002 de Monsieur Dramane TRAORE, responsable de l’ONG ADRI (Action pour le Développement Intégré) pour conseiller, encadrer le groupement Bè-Tiou, comme il se doit dans le suivi des dossiers au sein de SMF. L’ONG ADRI est elle-même adhérente à SMFet elle encadre déjà plusieurs groupements adhérents à SMF sur le secteur de Bobo Dioulasso.

Cette rencontre a été riche d’enseignements et doit aboutir, comme l’écrit le secrétaire Roland MEDA, à la reprise en partie du projet écrit pour y intégrer les conseils de l’ONG ADRI : " La réunion a commencé à 12 heures et a pris fin dans les environs de 15 heures. Nous étions très contents, la réunion s’est bien déroulée, nous avons beaucoup remercié Dramane et nous voudrions qu’il revienne chez nous. Dès qu’on aura fini de reprendre le projet, le secrétaire Général du groupement se rendra à Bobo Dioulasso pour voir Dramane. Sans mentir, Dramane TRAORE est un homme très dynamique. "

Nous souhaitons nos voeux de réussite au groupement Bè-tiou pour argumenter la faisabilité de ce projet d’agriculture et pour sa réalisation ensuite dans le village de Tovor.

ChT